La France confirme son rang dans la lutte contre les pandémies

Action Santé Mondiale, Équilibres & Populations, le Planning Familial, ONE, Oxfam France, Sidaction, Solthis

Paris, le 26 juin 2016 – François Hollande a annoncé en marge des Solidays, manifestation annuelle de lutte contre le sida, le maintien de la contribution française au Fonds mondial de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme à hauteur de 1,08 milliard d’euros pour les trois prochaines années. Grâce à cette annonce, la France restera le premier donateur européen de ce Fonds depuis sa création et réaffirme son engagement dans la lutte contre les grandes pandémies.

« En faisant le choix d’allouer 1,08 milliard d’euros pour la période 2017-2019, soit 360 millions d’euros par an, la France prouve qu’elle veut rester un des leaders mondiaux en faveur de la santé des plus vulnérables. » selon Pierre Bergé, Président de Sidaction

Le 16 septembre prochain, le Fonds mondial organise à Montréal une conférence lors de laquelle il demandera à ses donateurs de lever 13 milliards de dollars afin que ses objectifs soient atteints en 2019. « La contribution de la France permettra de sauver 648 000 vies et de prévenir 24,8 millions de nouvelles infections. » indique Bruno Rivalan, directeur France d’Action Santé Mondiale.

« L’annonce de la France, qui est le deuxième donateur mondial, est un signal fort pour le succès de cette levée de fonds. Les autres pays, comme l’Allemagne ou l’Italie, doivent maintenant suivre son exemple et annoncer des contributions à la hauteur des enjeux et des ambitions. » note Friederike Röder directrice France de ONE.

Les organisations du Collectif Santé Mondiale saluent l’engagement politique et financier de la France mais veilleront à ce que celui-ci se concrétise budgétairement.

« Cette annonce politique importante doit se traduire immédiatement dans le projet de budget pour 2017 actuellement en préparation. Nous resterons aussi vigilants sur le fait que la France honore la totalité de son engagement actuel d’ici décembre 2016. » selon Sandra Lhote- Fernandes responsable santé chez Oxfam France

Contacts presse

  • –  Pauline Pruvost, Action Santé Mondiale – 06 72 90 74 32, ppruvost@ghadvocates.org
  • –  Rachel Domenach, Solthis – 06 60 24 19 36, rachel.demol-domenach@solthis.org
  • –  Annabel Hervieu, ONE – 06 31 22 89 68, annabel.hervieu@one.org
  • –  Laurent Amiand, Sidaction – 01 53 26 49 90,-

l.amiand@sidaction.org

Sarah Roussel, Oxfam France – 06 51 15 54 38, sroussel@oxfamfrance.org

Note aux rédactions

  • –  Le Collectif Santé Mondiale regroupe 9 associations françaises de santé qui demandent une augmentation de l’aide publique au développement française pour la santé sans mettre en compétition les causes et les malades. Il est composé d’Action contre la faim, Action Santé Mondiale, Equilibres & Populations, Médecins du Monde, ONE, Oxfam France, le Planning Familial, Sidaction et Solthis (Solidarité Thérapeutique et Initiatives pour la Santé)
  • –  Le Canada, le Japon, le Luxembourg, la Nouvelle-Zélande et la Commission européenne ont également déjà annoncé des contributions, dont certaines en hausse, pour la conférence de reconstitution des ressources qui se tiendra le 16 septembre à Montréal. Si la reconstitution est réussie et que les 13 milliards de dollars sont levés, cela permettrait de sauver 8 millions de personnes et d’éviter jusqu’à 300 millions de nouvelles infections pour les trois maladies.