Communiqué de presse : “Conférence de reconstitution de Gavi, l’Alliance du Vaccin : la France participera à sauver 8 millions de vies d’ici 2025”

Paris, 4 juin 2020  

Ce jeudi 4 juin 2020, s’est tenue la conférence virtuelle de reconstitution des ressources de Gavi, l’Alliance du vaccin, présidée par le Royaume-Uni. Cette année, plus que jamais, ce sommet revêt une importance particulière, alors que la pandémie actuelle de Covid-19 fait peser d’importantes inquiétudes dans les pays les plus pauvres sur l’accès des enfants aux services de vaccination vitaux. 

Nous nous félicitons de l’annonce du président Emmanuel Macron, de consacrer 250 millions d’euros additionnels en faveur de Gavi pour ses programmes en 2021-2025. Cette contribution permettra de participer à la vaccination de plus de 300 millions d’enfants dans 68 pays à faible revenu et de sauver près de 8 millions de vies d’ici 2025. Nous nous réjouissons également de l’annonce d’une contribution additionnelle de 100 millions d’euros lorsqu’un vaccin contre le Covid-19 sera disponible, afin d’en assurer le déploiement à un prix abordable. Ce faisant, la France réaffirme son leadership en matière de santé mondiale.

L’ensemble des financements levés aujourd’hui sera crucial pour assurer le maintien de la vaccination de routine et pour rattraper les retards accumulés des programmes de vaccination suite à la pandémie de Covid-19. Ils seront également indispensables pour contribuer au renforcement des systèmes de santé afin qu’ils puissent absorber les chocs de la crise actuelle en maintenant les services de santé essentiels, et pour préparer un déploiement du futur vaccin contre le Covid-19.  

Mais pour sortir durablement de la crise du Covid-19, des moyens financiers additionnels seront nécessaires pour développer le vaccin et le distribuer de manière équitable dans les pays les plus pauvres, auprès des populations les plus vulnérables. 

Gavi a donc aujourd’hui annoncé le lancement d’une garantie de marché, la Covid-19 Vaccine Global Access (COVAX) Facility, qui permettra d’accélérer la production et le déploiement des vaccins contre le Covid-19. Nous rappelons cependant que cette initiative, ainsi que les financements français, doivent s’accompagner de strictes conditionnalités sur les prix du vaccin négociés avec les partenaires pharmaceutiques et sur les questions de propriété intellectuelle, et de mesures de soutien pour la mise en place de systèmes nationaux de fourniture de vaccins.

La prochaine étape du financement pour la réponse internationale au Covid-19 aura lieu le 27 juin, sous l’égide de la Commission européenne. La France, faisant partie des États qui portent un engagement politique fort pour voir le futur vaccin contre la maladie de Covid-19 devenir un « bien public mondial » devra montrer l’exemple en annonçant des financements supplémentaires, et en attachant des conditions strictes à ses financements en faveur du développement et du déploiement du futur vaccin, afin d’en assurer un accès équitable. 

 

Notes aux éditeurs

Gavi, l’Alliance du vaccin est une organisation internationale créée en 2000 prenant la forme d’un partenariat entre les secteurs public et privé, autour des enjeux de vaccination. Elle a pour ambition d’accélérer et d’améliorer l’accès des enfants à la vaccination contre des maladies infectieuses mortelles dans les pays les plus pauvres. Jusqu’à aujourd’hui, Gavi a permis de vacciner plus de 760 millions d’enfants et d’éviter plus de 13 millions de décès. En tant que 5e contributrice souveraine de l’Alliance, la France fait partie des principaux donateurs.

Cette année, Gavi mobilise les ressources de ses donateurs pour ses programmes de 2021-2025. En janvier 2020, le plan d’investissement de Gavi a estimé à au moins 7,4 milliards de dollars le montant nécessaire à atteindre pour réaliser son objectif de vacciner 300 millions d’enfants et sauver entre 7 et 8 millions de vies sur le prochain cycle 2021-2025.

Pour sa réponse au Covid-19 – qui n’est pas incluse dans le plan d’investissement présenté en janvier 2020 – Gavi a lancé une garantie de marché pour accélérer la production et la distribution du vaccin contre le Covid-19, une fois disponible. Cette initiative est très importante pour assurer un accès au vaccin équitable pour tous et toutes dans tous les pays mais nous rappelons que sa mise en oeuvre doit s’accompagner d’une gouvernance inclusive permettant la participation de la société civile et des pays bénéficiaires ainsi qu’un engagement communautaire et se doter de mécanismes de redevabilité et de transparence robustes.

 

 

 

Contacts Presse:

Charlotte Grignard
Media manager – ONE
Charlotte.grignard@one.org
+33622410041

Hélène Gombert
Chargée de campagne- Action Santé Mondiale
hgombert@ghadvocates.org
+33627634213

Maud Saheb
Responsable Communication Campagnes/Communication manager – UNICEF France
msaheb@unicef.fr
+336 83 99 05 67

Friederike Röder
Directrice pour l’Union européenne – Global Citizen
friederike.roder@globalpovertyproject.com
+33786058478